Skip to main content Skip to Navigation Skip to Footer

Accueillir l'hiver, mettre fin aux blues

Meagan Sergerie IA, BScInf.

Ici dans le Nord de l'Ontario, on parle souvent des « blues de l'hiver ». Les longs mois d'hiver qui suivent la période des Fêtes nous mènent souvent à rester à l'intérieur pour profiter de la chaleur et du confort de nos foyers. Nous ne pouvons pas nier que la saison d'hiver peut avoir des effets négatifs sur notre humeur, car nous devons planifier les voyages lointains et les activités de plein air. La plupart des gens ont temporairement le moral bas pendant l'hiver et le retour du beau temps est tout ce qu'il faut pour leur remonter le moral, alors que pour d'autres personnes, les « blues de l'hiver » peuvent devenir une expérience plus grave appelée le trouble affectif saisonnier ou le TAS.

Le TAS est lié à la quantité de lumière du soleil reçue entre l'automne et le printemps. Bien qu'on ne connaisse pas précisément la cause du TAS, on dit que les individus atteints du TAS marquent un manque d'exposition au soleil pendant l'hiver, ce qui perturbe leurs cycles d'éveil et de sommeil. Même si ce ne sont pas tous les cas qui sont graves, les symptômes de ce trouble peuvent être semblables à ceux de la dépression, notamment, des changements au niveau de l'appétit, du poids et de l'énergie et aussi des sentiments d'anxiété, d'irritabilité et de désespoir.

D'une manière ou d'une autre, nous sommes tous touchés par le changement des saisons. Par contre, nous pouvons prendre certaines mesures pour demeurer heureux et en santé pendant l'hiver. Tout le monde peut profiter d'une plus grande exposition au soleil en se livrant à des activités à l'extérieur. Le fait de surveiller les conditions météorologiques peut vous aider à tirer profit des temps doux en hiver et à planifier adéquatement vos sorties. Suivre un régime alimentaire sain, obtenir un sommeil régulier et faire des exercices peuvent aussi présenter de nombreux avantages.

Il est important de remédier aux symptômes qui ne disparaissent pas facilement. Les personnes qui éprouvent de graves symptômes du TAS peuvent devoir recourir à des médicaments pour les atténuer rapidement et efficacement. Si vous vous sentez déprimé pendant de longues périodes durant l'hiver ou manifestez d'autres symptômes du TAS, obtenez des soins d'un professionnel, ou si vous connaissez une personne dans une telle situation, aidez-la à obtenir des soins d'un professionnel. Votre fournisseur de soins primaires peut diagnostiquer des problèmes comme le TAS, vous prescrire des médicaments et vous diriger vers des ressources communautaires pour obtenir des conseils et apprendre comment gérer vos symptômes. Si vous avez des pensées suicidaires, communiquez avec la ligne de secours en situation de crise de votre localité ou rendez-vous immédiatement au service d'urgence le plus proche.