Skip to main content Skip to Navigation Skip to Footer

Menez le jeu contre le cancer du côlon

Joanne Bennett I. A., B. Sc. inf.

Le cancer du côlon ne comprend souvent aucun symptôme à ses débuts. Malgré ce fait, vous pouvez avoir le contrôle sur cette maladie.

Saviez-vous qu’il existe un simple test de dépistage à domicile qui peut détecter le cancer colorectal? Le nom du test le résume très bien : le test de recherche de sang occulte dans les selles (RSOS). En d’autres termes, le test cherche du sang caché dans vos selles. Le test est sûr, sans douleur et surtout, il peut être fait à la maison.

Neuf personnes sur dix atteintes d’un cancer colorectal peuvent être guéries si le cancer est dépisté tôt.  Les chances de guérir sont bien meilleures que celles qu’a votre équipe favorite de la LNH de gagner la coupe cette année!

La plupart du temps, une personne atteinte du cancer du côlon ne reçoit aucun signe d’avertissement. Ainsi, vous pouvez avoir une longueur d’avance sur le jeu si vous effectuez un dépistage alors que vous vous sentez en santé. Si vous avez un cancer du côlon et que vous n’êtes pas testé, vous risquez de rater la chance d’obtenir un traitement précoce et plus efficace. En détectant le cancer plus tôt, vous pouvez avoir plus d’options de traitement, le cancer est moins susceptible de se propager et vous aurez une meilleure chance de survivre.

Une fois que vous aurez atteint l’âge de 50 ans, votre risque d’avoir un cancer du côlon augmente. C’est la raison pour laquelle le test de RSOS est recommandé tous les deux ans, à compter de l’âge de 50 ans, jusqu’à ce que vous atteigniez l’âge de 74 ans.

Il existe plusieurs façons d’obtenir un test. Parlez-en à votre médecin de famille ou à votre pharmacien ou appelez Télésanté ou Action Cancer Ontario.

Menez le jeu contre le cancer du côlon. Faites-vous dépister.