Skip to main content Skip to Navigation Skip to Footer
page banner image

En sécurité à la maison

Patrick Nowak IA, BScInf.

Plus nous vieillissons, plus nous risquons de faire des chutes et de nous blesser. Il arrive bien trop souvent qu’une personne qui nous est chère subisse une fracture. Celle-ci est alors hospitalisée, perd son autonomie et peut même être placée dans un établissement de soins de longue durée.

Un grand nombre de chutes se produisent à la maison, et souvent ce qui paraît anodin peut s’avérer dangereux. Le retour de l’hiver représente le moment idéal pour examiner la maison pour repérer les dangers qui pourraient provoquer une chute.

Passons en revue quelques dangers qu’on trouve communément dans et autour de la maison. Ils peuvent comprendre des sols glissants, des objets non rangés comme des cordons électriques, des marches tapissées qui manquent de contraste et dont les bords sont difficiles à discerner, ainsi que des carpettes ou des tapis non fixés au sol. L’extérieur de la maison recèle également divers dangers, notamment des allées et escaliers mal éclairés, en mauvais état, irréguliers ou ayant des nids-de-poule.

Comment réduire les risques à l’intérieur de la maison? Un bon point de départ consisterait à installer un éclairage approprié. Certaines compagnies fabriquent des veilleuses équipées de détecteurs de mouvement pour éclairer les couloirs pendant la nuit. Enlevez ou fixez les objets sur lesquels vous pourriez trébucher, comme les carpettes. Veillez à ce que les couloirs et passages soient exempts de tout obstacle et nettoyez immédiatement tout dégât. Enfin, pour accroître votre sécurité dans les escaliers, installez des nez-de-marche et assurez-vous d’avoir une rampe à votre disposition.

À l’extérieur de la maison, veillez à ce que les trottoirs et sentiers soient bien entretenus et uniformes. Rangez les tuyaux, outils et autres articles après utilisation. Lorsque vous marchez hors de la maison, portez des chaussures antidérapantes ou des bottes dont la semelle ne glissera pas sur la neige, la glace ou le pavé. Si vous utilisez une aide à la marche, faites-la ajuster par une personne qualifiée. Si vous voyez un danger autour ou à l’intérieur d’un bâtiment autre que votre domicile, communiquez avec le service des travaux publics local ou le propriétaire ou gestionnaire du bâtiment.

Nous souhaitons que les personnes âgées demeurent actives, conservent leur autonomie et soient solides sur leurs jambes. De nombreuses ressources et programmes communautaires peuvent vous aider ou aider un de vos proches à réduire le risque de chutes. Pour déterminer si vous ou un de vos proches êtes à risque, communiquez avec le bureau de santé pour obtenir d’autres renseignements. Pour en savoir plus sur la prévention des chutes, communiquez avec moi au Bureau de santé Porcupine en composant le 705-267-1181, poste 2369.