Skip to main content Skip to Navigation Skip to Footer
page banner image

Vaccin contre le zona

Ne laissez pas la douleur du zona vous ralentir. Protégez-vous avec le vaccin contre le zona. Si vous avez entre 65 et 70 ans, vous pouvez vous protéger avec le vaccin gratuit, vous économisant environ 170 $ 

Qui peut recevoir le vaccin contre le zona du programme public d’immunisation?

Le Bureau de santé Porcupine recommande à toutes les personnes âgées de 65 à 70 ans de se faire vacciner.

Où puis-je me faire vacciner contre le zona?

  • Le vaccin est disponible par l’entremise de votre fournisseur de soins de santé primaire ou du bureau de santé de votre localité
  • Les personnes qui ne sont pas admissibles à recevoir gratuitement le vaccin peuvent se le procurer en payant de leur propre poche.

 

Qu’est-ce que le zona?

Le zona est une infection grave provoquant une éruption cutanée douloureuse avec des cloques et peut avoir des effets graves sur la santé pour les personnes de plus de 65 ans. Le zona est une infection qui peut être très grave. Le virus provoque une éruption cutanée douloureuse avec des cloques sur un côté du corps, souvent ayant la forme d’une bande. Il peut engendrer des complications comme une perte de la vue (si l’infection se trouve sur le visage) et des douleurs invalidantes qui touchent les nerfs (peu importe où se trouve l’infection). Le zona est causé par la réactivation du virus varicelle-zona, le même virus qui cause la varicelle. Rarement, le zona peut entraîner une pneumonie, des déficiences auditives, la cécité, une inflammation du cerveau ou la mort.

Qui risqué d’être atteint du zona?

Le risque d’être atteint du zona augmente avec l’âge. En fait, environ le tiers des Canadiens seront atteints du zona au cours de leur vie et chez les personnes de plus de 50 ans, deux sur trois sont touchées. La gravité du zona et de ses complications augmente avec l’âge. En outre, le risque de développer un zona est également plus élevé chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Les personnes qui développent un zona ne présentent habituellement qu’un seul épisode au cours de leur vie, mais il n’est pas impossible qu’elles aient des épisodes récurrents.

Le vaccin contre le zona peut réduire votre risque de développer un zona et les douleurs persistantes qui peuvent y être associées.

Le vaccin contre le zona est-il contre-indiqué chez certaines personnes?

Le vaccin contre le zona ne doit pas être administré aux personnes suivantes :

  • Personnes dont le système immunitaire est affaibli en raison d’une leucémie aiguë ou chronique, d’un lymphome ou d’une autre affection touchant la moelle osseuse ou le système lymphatique, ou qui sont immunodéprimées parce qu’elles souffrent d’une infection par le VIH ou du sida;
  • Personnes recevant un traitement immunosuppresseur (y compris de fortes doses de corticostéroïdes);
  • Personnes ayant déjà eu une réaction grave au vaccin;
  • Personnes qui présentent une hypersensibilité confirmée à l’un ou l’autre des composants du vaccin ou de son contenant, y compris la gélatine ou la néomycine;
  • Personnes souffrant de tuberculose évolutive non traitée;
  • Femmes enceintes.

Ne demandez pas le vaccin si vous avez actuellement un zona. Si vous avez récemment souffert d’un zona, vous devriez attendre au moins un an avant de recevoir le vaccin.

Le vaccin contre le zona est-il sûr et efficace?

Le vaccin contre le zona est sûr et efficace pour prévenir le zona et ses complications. Des études ont montré que le vaccin réduit de 51,3 % le risque de développer un zona, et de 66,5 % le risque de névralgie postzostérienne (la complication la plus fréquente du zona). L’efficacité du vaccin diminue considérablement après l’âge de 70 ans.

Un vaccin, comme n’importe quel autre médicament, peut provoquer des effets indésirables. Les effets indésirables couramment associés au vaccin contre le zona sont légers et peuvent comprendre une douleur, une enflure ou une rougeur au point d’injection. D’autres effets indésirables peuvent se manifester, comme un durcissement localisé, des démangeaisons, une chaleur ou une ecchymose au point d’injection, de même que des maux de tête et une douleur dans le bras ou la jambe. Le vaccin provoque rarement des réactions graves.

En quelles circonstances dois-je appeler mon fournisseur de soins de santé?

Appelez votre fournisseur de soins de santé ou présentez-vous au service des urgences le plus près si dans les trois jours après avoir reçu le vaccin vous présentez l’un ou l’autre des symptômes suivants :

  • urticaire;
  • enflure du visage ou de la bouche;
  • difficultés respiratoires;
  • teint très pâle et somnolence marquée;
  • fièvre élevée (plus de 40 °C);
  • convulsions;
  • autres symptômes graves (p. ex., picotements ou sensation d’engourdissement).

Où puis-je obtenir un complément d’information?

Pour en savoir plus sur le vaccin contre le zona ou sur tout autre vaccin financé par l’Ontario dans le cadre de son programme public d’immunisation, suivez le lien www.ontario.ca/fr/page/vaccins. Vous pouvez également vous adresser à votre fournisseur de soins de santé ou au Bureau de santé Porcupine.