Skip to main content Skip to Navigation Skip to Footer
page banner image

Mise à jour sur les niveaux de contamination de poissons et avis de consommation pour le lac Porcupine

Timmins (Ontario) - le 3 novembre 2020

En juin 2019, le ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs (MEPNP) a réalisé une étude d’échantillonnage de poissons au lac Porcupine, dans le canton de Whitney. À la suite de la réception des résultats de cette récente étude, le Bureau de santé Porcupine a examiné les données en consultation avec des experts de Santé publique Ontario afin de formuler des recommandations de santé publique.

« Le ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs a communiqué les renseignements actualisés des avis. Par conséquent, nous souhaitons informer la population à ce sujet et lui présenter les changements touchant le nombre de repas par mois composés de poisson pêché dans le lac qu’elle peut consommer. De plus, nous exhortons la population à passer en revue les renseignements dans ce guide avant d’organiser un voyage de pêche. Nous vous invitons à prendre connaissance des restrictions touchant la voie navigable où vous prévoyez pêcher », indique la Dre Lianne Catton, médecin hygiéniste du bureau de santé.   

Les résultats de l’étude d’échantillonnage de poissons ont été communiqués au Bureau de santé Porcupine, à la Ville de Timmins, à l’Autorité de conservation de la région de Mattagami et au Comité de liaison sur les bassins versants de Porcupine. Les résultats ont révélé des concentrations élevées de mercure et de chrome dans diverses espèces de poisson. Cette étude a incité le gouvernement de l’Ontario à actualiser ses conseils de consommation dans la publication Guide de consommation du poisson de l’Ontario. En raison des niveaux élevés de mercure, les avis précédents visant le brochet du Nord, le doré et le meunier noir sont désormais plus restrictifs. De même, un nouvel avis a été publié concernant la perchaude.

Résumés des avis actualisés :

Brochet du Nord (de 40 à 60 cm)

  • Population générale : deux repas par mois (auparavant quatre).

Doré (de 40 à 65 cm)

  • Population générale : un repas par mois (auparavant deux).

Meunier noir (de 35 à 50 cm)

  • Population générale : un repas par mois (auparavant huit).
  • Les femmes en âge d’avoir des enfants et les enfants de moins de 15 ans : aucun repas par mois (auparavant quatre).

Perchaude (de 25 à 30 cm)

  • Population générale : un repas par mois.
  • Les femmes en âge d’avoir des enfants et les enfants de moins de 15 ans : aucun repas par mois (aucune recommandation précédente n’a été formulée pour cette taille).

Le MEPNP s’engage à mener une enquête sur les sources potentielles de chrome dans le lac Porcupine et à communiquer ces résultats au Bureau de santé Porcupine lorsqu’ils seront disponibles. Le Bureau de santé Porcupine continuera d’assurer un suivi actif des renseignements qui lui sont communiqués et présentera des mises à jour à la population concernant les éventuelles préoccupations en matière de santé publique.

La Dre Catton ajoute ce qui suit : « Les pêcheurs à la ligne qui pêchent dans les lacs de l’Ontario doivent consulter la carte interactive du Guide de consommation du poisson de l’Ontario en ligne et faire un suivi de leur consommation mensuelle de poisson en respectant les avis précis visant une étendue d’eau en particulier. »

Le Bureau de santé Porcupine est situé dans le Nord-Est de l’Ontario et il dessert l’ensemble du district de Cochrane et Hornepayne, dans le district d’Algoma. Le siège social est situé à Timmins, en Ontario, et des bureaux satellites se trouvent à Cochrane, à Hearst, à Hornepayne, à Iroquois Falls, à Kapuskasing, à Matheson, à Moosonee et à Smooth Rock Falls.