Skip to main content Skip to Navigation Skip to Footer

COVID-19 – Directives relatives aux loisirs aquatiques

À mesure que la pandémie de COVID-19 évolue, le gouvernement de l’Ontario assouplit les restrictions de la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence, L.R.O. 1990. Le présent document dresse les directives de santé publique pour la réouverture des piscines publiques, des spas, des aires de jets d’eau, et des pataugeoires dans la région du Bureau de santé Porcupine. Les propriétaires et les exploitants doivent indiquer au Bureau de santé Porcupine leur intention de rouvrir leur installation. Une approche progressive et fondée sur l’évaluation devrait être envisagée au moment de planifier la réouverture d’une installation de loisirs aquatiques, conformément aux décrets provinciaux de l’Ontario et au Règlement 565 de 1990 sur les piscines publiques.

Cette orientation est susceptible d’être modifiée à mesure que de nouvelles informations, directives ou orientations de la province de l’Ontario sont reçues.

Ceux qui décident de rouvrir leurs installations sont encouragés à mettre en oeuvre les recommandations suivantes pour limiter la propagation de la COVID-19:

Sécurité du personnel et des visiteurs

  • Avant l’arrivée, tout le personnel et les visiteurs doivent utiliser l’outil d’auto- évaluation pour la COVID-19 du ministère de la Santé afin de déterminer s’ils peuvent prendre part à des activités communautaires.
  • Il est fortement conseillé de consigner les noms et les coordonnées des visiteurs afin de favoriser la recherche de contacts en cas d’éclosion.
  • Tout visiteur ou membre du personnel présentant l’un ou l’autre des symptômes de la COVID-19 (par exemple, de la fièvre, de la toux ou de la difficulté à respirer; cliquez ici pour consulter la liste exhaustive des symptômes) ne doit pas entrer dans l’installation et retourner immédiatement chez lui pour effectuer l’auto-évaluation pour la COVID-19 afin d’obtenir de l’orientation quant à la marche à suivre.
  • Affichez des directives à l’entrée de l’établissement indiquant les symptômes de la COVID-19, les avertissements à l’intention des personnes vulnérables et les protocoles à suivre sur les lieux (éloignement, circulation, hygiène, etc.).
  • Il faut rappeler au personnel et aux visiteurs de respecter les consignes en matière d’hygiène des mains et d’étiquette respiratoire.
  • À compter du jeudi 23 juillet 2020, dans toutes les communautés de la région du Bureau de santé Porcupine, c'est obligatoire de porter un couvre-visage dans les espaces publics intérieurs. Voici l’affiche masque et couvre-visage obligatoire.
  • Des distributeurs de désinfectant pour les mains doivent être mis à la disposition de tous, et ils doivent être utilisés avant d’entrer dans la zone de la piscine, puis en la quittant.

Toutes les toilettes, les vestiaires, les douches ou autres commodités semblables mis à la disposition du public sont nettoyées et désinfectées aussi souvent que nécessaire pour maintenir un état sanitaire. Limiter l’activité dans les vestiaires. Les installations équipées d’une douche sur la terrasse de la piscine ou près de celle- ci devraient en recommander l’utilisation.

Mesures d’éloignement physique

  • Les propriétaires ou les exploitants qui décident de rouvrir leurs installations de loisirs aquatiques doivent mettre en oeuvre des mesures visant à garantir que les membres du public sont toujours en mesure de maintenir une distance d’au moins deux mètres entre eux lorsqu’ils se trouvent sur place. Les membres d’un même ménage peuvent s’approcher à moins de deux mètres les uns des autres.
  • Des limites de capacité doivent être établies et appliquées pour garantir que le personnel et les clients des ménages séparés se trouvent à une distance physique d’au moins deux mètres à tout moment. Les limites de capacité doivent tenir compte des facteurs propres à l’endroit, notamment des considérations telles que la disposition de l’installation, le fait que l’installation soit à l’intérieur ou à l’extérieur, et les activités prévues telles que la baignade en couloir.
  • À titre de rappel, les installations doivent veiller à ce que le nombre total de baigneurs autorisés à tout moment sur la terrasse et dans la piscine ne dépasse pas la charge maximale des baigneurs telle que déterminée par le règlement 565/90 sur les piscines publiques et ne doit pas dépasser les limites de capacité fixées par la Loi sur la protection civile et la gestion des situations d’urgence de l’Ontario, Règl. de l'Ont 364/20.
  • Il est recommandé que la piscine, le spa, la fontaine à jets douchant, l’aires de jets d’eau ou la pataugeoire soient conformes aux exigences applicables en matière de distance physique:
    • Soit en fonctionnant en réduisant les aires de repos, la capacite d’accueil ou les inscriptions aux activités aquatiques,
    • Soit en fonctionnant sur rendez-vous ou par accès à heure réservée
  • Des évaluations des installations et des activités devraient être menées pour cerner les aires achalandées et pour déterminer des mesures à mettre en place afin de faciliter une circulation unidirectionnelle.
  • Des affiches doivent être placées à l’entrée et dans les aires achalandées où il serait difficile de maintenir une distance de deux mètres. Voici quelques exemples d’affiches. Aussi, l’affiche masque et couvre-visage obligatoire.
  • L’équipement destiné à l'usage du public doit être nettoyé et désinfecté aussi souvent que nécessaire pour maintenir un état sanitaire (glissades d'eau, plongeoirs ou autres structures d'escalade).
  • Dans les aires où il peut y avoir une file d’attente, des marqueurs de distance doivent être placés tous les deux mètres pour donner aux visiteurs une indication visible afin qu’ils puissent maintenir l’éloignement physique. Si les files d’attente interfèrent avec la circulation des baigneurs sur la terrasse ou ailleurs, l’équipement doit être retiré de l’utilisation.
  • Tout équipement loué, fourni ou fourni à l'usage du public doit être nettoyé et désinfecté aussi souvent que nécessaire pour maintenir un état sanitaire.
  • La capacité des places assises et des aires de repos doit être réduite. Les places assises fournies doivent être installées de façon à maintenir une distance minimale de deux mètres dans toutes les directions. Elles doivent par ailleurs être désinfectées entre chaque utilisation.
  • Une approche progressive pour la réactivation des activités de l’installation est encouragée afin de limiter le risque de transmission communautaire.

Les activités aquatiques, comme les cours de conditionnement physique et les cours de natation, doivent être conformes aux mesures d’éloignement physique. Par exemple, les nageurs ne peuvent avoir des contacts physiques qu’avec d’autres membres de leur ménage.

Nettoyage et désinfection

  • Des vestiaires et des douches seront mis à la disposition du public, et les exploitants doivent nettoyer et désinfecter les installations de façon adéquate.
  • Les nettoyants et désinfectants courants sont efficaces contre la COVID-19. Les désinfectants pour les mains et les désinfectants pour surfaces doivent être approuvés par Santé Canada. De tels produits présentent un numéro d’identification du médicament (DIN) et ils doivent être utilisés en respectant les consignes du fabricant. Les produits expirés ne doivent pas être utilisés et ils doivent être jetés de manière appropriée.
  • En plus du nettoyage courant, les installations doivent être évaluées de façon à cerner toutes les surfaces fréquemment touchées, comme les rails, les portes, les poignées de lavabo et de toilette, les interrupteurs, les meubles de terrasse et les comptoirs. Cela devrait aussi inclure les surfaces fréquemment touchées dans les aires réservées au personnel, comme le trousse d’essai chimique, leviers de salle de pompage, stylos, tables).
  • Un nettoyage humide, notamment avec des chiffons mouillés et des vadrouilles, doit être mis en application au moins deux fois par jour, ou plus fréquemment si possible, pour nettoyer et désinfecter les surfaces fréquemment touchées.
  • Les surfaces submergées, qui sont en contact avec de l’eau de piscine traitée adéquatement, ne nécessitent pas une désinfection accrue. Il n’est pas recommandé de mettre en commun de l’équipement ou des jouets de piscine. Si de l’équipement doit être mis en commun, il devra être adéquatement nettoyé et désinfecté d’un utilisateur à l’autre.
  • L’équipement et les jouets qui ne sont pas lisses et qu’il est difficile de nettoyer doivent être retirés de l’utilisation. Cela peut inclure, entre autres, les cordes- balançoires et les coussins de chaise en tissu.
  • Pour plus de renseignements sur le nettoyage et la désinfection dans les lieux publics, veuillez consulter le document d’orientation de Santé publique Ontario.

Chimie de l’eau de piscine

  • La COVID-19 est principalement transmise par gouttelettes respiratoires pouvant aller jusqu’à deux mètres. Il n’existe actuellement aucune preuve que le virus est transmis par l’eau, mais il peut être contracté par contact avec une surface contaminée ou lorsqu’on se trouve à moins de deux mètres d’une personne qui porte le virus.
  • Les installations de loisirs aquatiques correctement exploitées, entretenues et désinfectées devraient éliminer ou inactiver le virus qui cause la COVID-19. Les installations publiques dans la région du Bureau de santé Porcupine doivent être exploitées conformément au Règlement 565 de l’Ontario de 1990 sur les piscines publiques.

Formation du personnel et équipement de protection individuelle

  • Les plans de formation doivent inclure des protocoles spécifiques à la COVID-19 pour les rôles sur place reliés à l’administration, à l’entretien et au sauvetage.
  • Le personnel doit être muni de son propre équipement de protection individuelle (EPI), ainsi que d’équipement de premiers soins personnel (par exemple, des masques de poche, du désinfectant pour les mains).
  • Le personnel est encouragé à utiliser des masques non médicaux pendant les heures d’activité. Les masques ne doivent cependant pas être portés lorsqu’une activité appelle à entrer dans l’eau.
  • Le personnel doit évaluer activement les exigences en matière d’EPI en fonction des activités exécutées.

Il est important d’être conscient que la situation entourant la COVID-19 évolue constamment.

Veuillez visiter le site Nouveau coronavirus 2019 (COVID-19) de la région du Bureau de santé Porcupine pour rester à l’affût des plus récentes informations, y compris en matière d’affichage, d’outils de dépistage et de renseignements généraux. Pour parler à un inspecteur de la santé publique, veuillez téléphoner au 1-800-461-1818.