Skip to main content Skip to Navigation Skip to Footer

Mesures de santé publique en milieu de travail

Il y a plusieurs facteurs de risque qui augmentent la transmission de la COVID-19, notamment :

  • les contacts étroits;
  • les espaces restreints;
  • les endroits achalandés;
  • les expirations forcées;
  • les expositions prolongées et cumulatives;
  • le respect irrégulier des mesures de santé publique.

À l’échelle de la province, les éclosions en milieu de travail ont continuellement été liées aux interactions entre les employés, y compris le temps qu’ils passent ensemble pendant les pauses, l’heure du dîner et les activités professionnelles.

Contact étroit : lorsqu’une personne se trouve à moins de deux mètres d’une autre personne qui est atteinte de la COVID-19 pendant 15 minutes ou plus ou lorsqu’elle passe une période de temps cumulative avec une personne infectée (p. ex., de multiples interactions). Au moment d’établir le risque, la santé publique prend également en considération d’autres facteurs, comme les espaces communs, les endroits très achalandés ou le temps cumulatif total passé ensemble. Il est essentiel de limiter ces risques pour contribuer à réduire la transmission de la COVID-19 dans votre lieu de travail.

Réduction du risque associé à la COVID-19

En vertu des lois du travail de l’Ontario, les employeurs doivent prendre toutes les précautions raisonnables pour protéger la santé et la sécurité des travailleurs. Cela inclut la protection des travailleurs contre les risques associés aux maladies infectieuses, comme la COVID-19. Il y a de nombreuses choses que vous pouvez faire pour prévenir la propagation de la COVID-19, notamment la mise en œuvre de mesures pour favoriser une bonne hygiène des mains, le port d’un couvre-visage, l’étiquette respiratoire, la distanciation physique et une politique de dépistage quotidien de symptômes de la COVID-19.

Le dépistage

Les lieux de travail doivent établir une politique de dépistage pour tous les travailleurs ou visiteurs essentiels qui se présentent sur le lieu de travail. Cela ne comprend pas les clients qui entrent dans un lieu de travail (p. ex., les clients qui entrent dans une épicerie, un restaurant, un bar ou tout autre établissement servant des aliments ou des boissons). Cela exclut également les travailleurs des services d’urgence et les autres premiers intervenants qui se présentent sur le lieu de travail pour des raisons urgentes.

** À des niveaux de classification plus élevés du Cadre d’intervention pour la COVID-19 de l’Ontario, le dépistage actif auprès des clients est requis dans toutes les entreprises. À l’heure actuelle, cette directive ne s’applique pas dans la région du BSP. **

  • Le dépistage doit survenir lorsqu’un travailleur arrive sur le lieu de travail au début de la journée ou de son quart de travail (ou avant de se présenter sur place) ou lorsqu’un visiteur essentiel arrive sur les lieux.
  • Le dépistage peut être actif ou passif. Consultez les directives précises pour votre secteur afin de déterminer quel type de dépistage est requis dans votre entreprise ou établissement. 
  • Le dépistage passif désigne l’installation d’une affiche à toutes les entrées demandant aux gens qui se présentent sur place de répondre à des questions de dépistage avant d’entrer.
  • Dans le cas du dépistage actif, un membre du personnel est désigné pour poser les questions de dépistage avant de permettre à une personne d’entrer. Voici certaines des questions qui pourraient être posées :
    • Présentez-vous n’importe lequel des symptômes courants suivants qui pourraient être liés à la COVID-19?
      • Fièvre (38°C ou 100,4°F, ou plus), nouvelle toux ou toux qui s’aggrave, ou essoufflement.
      • Autres symptômes possibles : mal de gorge, écoulement nasal, congestion nasale, éternuements, voix rauque, difficulté à avaler, perte du sens de l’odorat ou du goût et problèmes digestifs (nausées, vomissements, diarrhée ou mal de ventre). 
      • Les symptômes plus rares de la COVID-19 sont également indiqués à notre site Web.
    • Avez-vous voyagé à l’extérieur du Canada au cours des 14 derniers jours?
    • Avez-vous été en contact étroit avec une personne qui est atteinte de la COVID-19 ou chez laquelle on soupçonne la maladie?
  • Si une personne répond « OUI » à n’importe laquelle de ces questions, il faut lui conseiller de s’auto-isoler immédiatement et d’appeler le bureau de santé au 705 267-1181 pour obtenir d’autres instructions.

Mesures de santé publique dans le lieu de travail  

En vertu des lois du travail de l’Ontario, les employeurs doivent prendre toutes les précautions raisonnables pour protéger la santé et la sécurité des travailleurs. Cela inclut la protection des travailleurs contre les risques associés aux maladies infectieuses, y compris la COVID-19. 

  • Les masques sont requis dans tous les secteurs du lieu de travail qui sont accessibles à la population et dans les véhicules de travail.
  • Les employés doivent porter un masque chaque fois qu’ils ne peuvent pas maintenir une distance physique de deux mètres par rapport aux autres personnes. Ils doivent aussi porter un masque lorsqu’ils quittent leur poste de travail et dans toutes les aires communes, comme les corridors, les escaliers, les salles de repos, les salles de télécopieurs, etc.
  • Une barrière imperméable (p. ex., plexiglas) n’élimine pas le besoin de porter un masque lorsqu’une distance de deux mètres ne peut pas être maintenue de chaque côté du plexiglas.
  • Assurez-vous qu’il y a au moins deux mètres de distance entre les cubicules ou les postes de travail.
  • Laissez un espace vide entre chaque cubicule ou poste de travail, lorsque cela est possible.
  • Limitez le nombre de personnes dans le bureau. Offrez des options de télétravail, si cela est possible.
  • Décalez les heures de travail, les heures de dîner et les pauses.
  • Évaluez les limites de capacité des pièces et affichez-les. Les limites de capacité doivent assurer une distance physique d’au moins deux mètres entre les collègues en tout temps.
  • Limitez les interactions entre les employés.
    • Encouragez l’utilisation de plateformes virtuelles pour toutes les réunions d’équipe, même lorsque les collègues se trouvent dans le même édifice.
    • Encouragez l’utilisation de plateformes virtuelles pour les pauses-café et les heures de repas.
  • Installez des affiches partout dans le lieu de travail pour encourager la distanciation physique, l’hygiène des mains et le port du masque.
  • Limitez le nombre de personnes dans les ascenseurs.

La mise en œuvre de mesures de santé publique dans les lieux de travail ou les entreprises contribue à réduire le risque de transmission de la COVID-19 auprès de vos clients et de vos employés. Nous reconnaissons votre dévouement et votre engagement à l’égard de la sécurité de nos communautés.

La distanciation physique

  • Favorisez une distance physique de deux mètres entre tous les employés et clients.
  • Installez des autocollants au plancher pour offrir un rappel visuel du maintien d’une distance physique.
  • Installez des flèches de direction pour éviter le rassemblement de personnes et favorisez la circulation à sens unique.
  • Installez des barrières physiques, notamment en plexiglas. N’oubliez pas qu’une barrière en plexiglas n’élimine pas le besoin de porter un masque lorsqu’une distance de deux mètres ne peut pas être maintenue de chaque côté de la barrière.
  • Respectez les limites provinciales de capacité.
  • Limitez le nombre de personnes dans les ascenseurs.
  • Assurez-vous que les clients qui attendent en file maintiennent une distance de deux mètres entre eux.
  • Offrez un service de cueillette en bordure de rue ou un service de livraison.

Pour obtenir plus d’information sur la distanciation physique, consultez cette fiche de renseignements.

Les masques

Je suis propriétaire d’une entreprise, quelle est ma responsabilité?

Le Règlement 364/20 de l’Ontario exige le port d’un masque ou d’un couvre-visage dans les lieux de travail en Ontario.
Le Règlement exige ce qui suit : « la personne responsable d’une entreprise ou d’un organisme qui est ouvert veille à ce que toute personne se trouvant dans la partie intérieure des lieux de l’entreprise ou de l’organisme, ou dans un véhicule utilisé par l’entreprise ou l’organisme, porte un masque ou un couvre-visage de manière à couvrir sa bouche, son nez et son menton pendant toute la période où elle se trouve dans la partie intérieure ».

Cela comprend :

  • les lieux publics (p. ex., à l’intérieur des magasins, les aires communes des hôtels, les endroits où se déroulent des événements, les installations de divertissement);
  • les lieux de travail;
  • les véhicules exploités dans le cadre des activités d’une entreprise ou d’un organisme, notamment les taxis et les services de covoiturage.

En tant que propriétaire d’une entreprise, voici vos responsabilités :

  • Adoptez une politique (consultez notre modèle de politique) pour votre établissement qui exige le port d’un couvre-visage qui couvre de manière appropriée le nez, la bouche et le menton auprès des employés et des clients qui arrivent sur les lieux.
  • Dès leur arrivée sur les lieux, rappelez aux clients que le port d’un masque est obligatoire.
  • Installez des affiches appropriées et claires à l’entrée des lieux.
  • Assurez-vous que tous vos employés sont au courant de la politique.

Les personnes ne sont pas tenues de présenter une preuve d’exemption.

Les entreprises peuvent-elles refuser l’accès aux gens?

La décision de refuser l’accès aux lieux aux personnes qui pourraient ne pas être exemptées ou qui décident de ne pas porter un masque revient aux propriétaires et exploitants d’entreprises. Envisagez d’offrir un service de cueillette en bordure de rue ou un service de livraison aux personnes qui ne peuvent pas porter un masque.

Les clients peuvent-ils enlever leur masque?

Lorsque cela est nécessaire, les membres de la population peuvent enlever leur masque temporairement. Par exemple :   

  • Lorsque vous communiquez avec quelqu’un qui a des troubles auditifs.
  • Lors d’une participation active dans une activité physique ou sportive, dont les activités aquatiques.
  • Lors de la consommation d’aliments ou de boissons.
  • Lorsque vous recevez des services sur des régions du visage qui seraient autrement couvertes par un masque, lorsque de tels services sont autorisés selon la loi.
  • À des fins médicales ou en cas d’urgence.

Les employés sont-ils tenus de porter un masque en tout temps?

Les masques sont requis dans tous les secteurs du lieu de travail qui sont accessibles à la population et dans les véhicules de travail.

Les employés doivent porter un masque chaque fois qu’ils ne peuvent pas maintenir une distance physique de deux mètres par rapport aux autres personnes. Ils doivent aussi porter un masque lorsqu’ils quittent leur poste de travail et dans toutes les aires communes, comme les corridors, les escaliers, les salles de repos, les salles de télécopieurs, etc.

Une barrière imperméable (p. ex., plexiglas) n’élimine pas le besoin de porter un masque lorsqu’une distance de deux mètres ne peut pas être maintenue de chaque côté du plexiglas.

Vous trouverez des renseignements supplémentaires, des affiches et d’autres ressources sur notre page Web des masques et couvre-visages.

N’oubliez pas que le port d’un masque ou d’un couvre-visage n’élimine pas le besoin de maintenir une distance de deux mètres par rapport aux autres personnes ni de se laver les mains souvent.

Lavage des mains

Offrez du désinfectant pour les mains à toutes les entrées de votre entreprise et aux endroits très achalandés.

Les clients et les employés doivent se laver les mains souvent avec de l’eau et du savon ou avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool.

Offrez des méthodes de paiement sans contact ou par transfert électronique, lorsque cela est possible.

Signalement des cas de maladie

Si un travailleur se sent malade, il faut le renvoyer à la maison immédiatement aux fins d’autosurveillance et d’auto-isolement. Il doit ensuite appeler le centre d’évaluation de sa localité, son fournisseur de soins de santé ou le Bureau de santé Porcupine au 1 800 461-1818. De plus, les employés qui se portent bien, mais dont un proche à la maison est atteint de la COVID-19, doivent en aviser leur superviseur et suivre les consignes pour réduire la propagation.

Les plans de continuité des affaires

Mettez en œuvre des plans de continuité des affaires et des politiques, selon le cas :

  • Explorer la flexibilité des politiques et des pratiques, notamment en ce qui concerne les arrangements de télétravail, la flexibilité des heures, le décalage des quarts de travail, l’utilisation du courrier électronique et les téléconférences. 
  • Se préparer pour une éventuelle hausse du nombre d’employés absents à cause d’une maladie chez les employés et les membres de leur famille et (ou) du retour à la maison d’enfants qui fréquentent des programmes de la petite enfance ou l’école.
  • Cerner les possibilités d’exposition et les risques pour la santé des employés dans le lieu de travail et déterminer comment réduire ces risques.